Dépressif chronique et trouble bipolaire: quel traitement ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Autrefois appelé psychose maniacodépressive, le trouble bipolaire se définit comme étant un trouble de l’humeur qui se manifeste par des épisodes maniques ou dépressifs.

Chez certaines personnes, la dépression peut devenir chronique si le mal n’est pas vite traité et convenablement. Découvrez le traitement adapté à ces affections psychologiques !

Dépressif chronique et trouble bipolaire: quel traitement ?

Quel traitement doit suivre un dépressif chronique ?

Il existe deux types de dépression : la dépression de type dysthymie et la dépression majeure. La dépression de type dysthymie regroupe les dépressions légères et les dépressions modérées.

Ce premier type de dépression ne nécessite généralement comme traitement qu’une psychothérapie.

Par contre, la psychothérapie seule, ne suffit pas pour traiter efficacement une dépression majeure. Il faut lui associer un traitement médicamenteux à base d’antidépresseurs.

Dans le cas où, l’action combinée de la psychothérapie et des antidépresseurs s’avèrent inefficace, il arrive que le personnel soignant fasse recours aux électrochocs, afin de stimuler le cerveau.

La psychothérapie c’est quoi ?

C’est une thérapie, dont le but est de comprendre les raisons qui sont à l’origine du mal dont souffre une personne dépressive.

Elle vise à aider le dépressif à trouver les voies et les moyens pour se sentir mieux à l’avenir. Il existe deux techniques de psychothérapie utilisées en cas de dépression.

  • La thérapie dite cognitive et comportementale (TCC) : elle vise à changer les comportements et les pensées dysfonctionnels observés chez le patient par les pensées et comportements adaptés à la réalité de la vie.
  • La thérapie de la pleine conscience : elle reprend les techniques appliquées par la thérapie cognitive et comportementale et y ajoute la notion de pleine conscience. Ainsi, cette thérapie vise à éviter à l’individu une rechute éventuelle de la dépression psychologique.

Peu importe la technique de psychothérapie utilisée, il est important que durant la thérapie, qu’une relation de confiance se tisse entre le thérapeute et la personne dépressive. C’est ici la condition pour conduire le traitement au succès.

Les antidépresseurs

Les antidépresseurs sont une gamme de médicaments psychotropes permettant de lutter contre les symptômes de dépression. Ils peuvent être classés en plusieurs groupes à savoir :

  • les antidépresseurs imipramiques : ce sont les premiers antidépresseurs vendus. Ils produisent beaucoup d’effets secondaires et on y fait moins recours aujourd’hui
  • les antidépresseurs sérotoninergiques : ils agissent sur la recapture de la sérotonine. Ce sont les antidépresseurs les plus prescrits aux patients, surtout en cas de grave dépression.
  • les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la norépinéphrine (IRSN) : Ce sont des antidépresseurs prescrits au cas où, les autres types d’antidépresseurs ont du mal à soulager les patients dépressifs.

Quel traitement en cas de trouble bipolaire ?

Le traitement de trouble bipolaire se fait également en combinant un traitement à base de médicament avec un suivi psychothérapeutique.

La seule différence se trouve au niveau du type de médicament utilisé pour le traitement médical. Pour les troubles bipolaires, on fait recours à :

  • des thymorégulateurs
  • des hypnotiques
  • ou à des sédatifs neuroleptiques

Par ailleurs, avec le trouble bipolaire, la psychothérapie est recommandée à vie pour le malade, ceci, même après la disparition complète des différents symptômes liés à la pathologie.


Lisez aussi:

Coup de déprime amoureuse après une rupture: que faire ?

Douleur morale insupportable : une souffrance à évacuer chez le psy