Comment parler et aider un proche en dépression ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans cet article, vous allez découvrir comment parler et aider un proche en dépression. Tout le monde peut être confronté un jour ou l’autre à la dépression.

Cet état de tristesse, de lassitude, de démotivation fragilise l’estime de soi, pouvant induire du repli sur soi, des idées noires… La dépression n’est pas à prendre à la légère. Lorsque l’un de ses proches est en dépression, il faut choisir ses mots avec soin et l’aider.

Comment parler et aider un proche en dépression ?

Aider un proche dépressif

Avoir un proche dans un état dépressif demande une grande vigilance. En effet, une dépression sévère induit un mal-être profond de la part de cette personne, qui vit une détresse émotionnelle.

Un dépressif est plongé dans un état de grande tristesse. Il est assailli d’idées négatives. Son image de lui-même n’est pas bonne. Dans les cas les plus sévères, des pensées suicidaires peuvent même survenir.

Se placer en position d’aidant n’est pas facile, cela demande beaucoup d’énergie, de self-contrôle, de capacité à prendre du recul pour ne pas se laisser soi-même entrainer dans une spirale négative.

Mais rester aux côtés d’un proche en dépression est vital pour lui.

Il est important d’être présent pour cette personne. Il est fort probable qu’il ne recherchera pas la compagnie, mais il faut tout de même s’obstiner pour garder le contact et lutter contre le risque d’isolement, trop souvent constaté dans les cas de dépression.

Visite à son domicile, pratique d’un sport commun, virée shopping… les prétextes peuvent être multiples pour passer du temps ensemble.

Face à un proche qui va mal psychologiquement, il faut savoir rester bienveillant et prêter une oreille attentive. Car la personne ressent une réelle souffrance. Il est nécessaire d’être patient, tout en sachant rester ferme et neutre.

Agir face à une personne en dépression

En tant que proche, votre rôle est d’entourer le dépressif, pas de le soigner. Pour traiter le fonds du problème, mieux vaut s’adresser à un professionnel compétent ou entamer une auto-thérapie. La personne en dépression doit être actrice de sa guérison.

Toutefois, vous pouvez tout de même l’accompagner sur le chemin de la guérison.

Outre votre présence à ses côtés et votre soutien, vous pouvez aussi vous assurez à ce qu’il prenne des repas équilibrés. C’est important pour qu’il puisse rester suffisamment en forme pour arriver à guérir.

Car la dépression entraine déjà une grande fatigue, et une mauvaise alimentation peut aggraver cet état. N’hésitez pas à partager des repas ensemble pour un moment de convivialité.

Vous pouvez aussi pratiquer ensemble des exercices respiratoires. C’est particulièrement bénéfique en cas de dépression, mais pas seulement.

Car sous l’effet de différents facteurs très répandus aujourd’hui, comme la fatigue, le stress, l’angoisse, la peur, les chocs émotionnels, le souffle se dérègle, jusqu’à bloquer le diaphragme. C’est alors que les maux surviennent.

Régler sa respiration est accessible à tous, grâce à l’accompagnement d’un coach en respiration. Des programmes adaptés pour respirer mieux sont proposés et accessibles en ligne.

Ils peuvent ainsi être pratiqués en auto-thérapie et permettent d’aller vers le mieux-être général et de guérir la dépression. Pratiquer ensemble permet de trouver plus de motivation.


Lisez aussi:

Burn-out parental: quels sont les symptômes ?

Coup de déprime amoureuse après une rupture: que faire ?